Coup de cœur pour ” Brille encore, Soleil d’or ” par Nicole Verdun

Coup de cœur pour ” Brille encore, Soleil d’or ” par Nicole Verdun

Brille encore, Soleil d’or, ZHU Chengliang, Véronique MASSENOT, GUO Zhenyuan, Collection Vent d’Asie , HongFei Cultures, 2019

Nous avons eu l’honneur d’être invités par les Éditions HongFei Cultures à une rencontre exceptionnelle avec l’illustrateur chinois ZHU Chengliang et le talentueux carnettiste Nicolas JOLIVOT. À pied, d’île en île Baltique de Nicolas JOLIVOT et Brille encore soleil d’or, illustré par ZHU Chengliang, (titre original Ne laissons pas tomber le soleil), écrit par GUO Zhenyuan, adapté par Véronique MASSENOT, nous ont été offerts. C’est ce dernier livre que j’ai envie de partager.

D’entrée, on repère les couleurs dominantes, doré, comme le soleil et la lumière qu’il projette sur les arbres de la colline, rouge comme la chaleur qu’il diffuse. La colline représente le monde, elle est pratiquement toujours de profil, les animaux en sont les habitants. L’album se déroule sur une journée, au rythme du soleil, dans le même lieu : la colline boisée d’essences variées. Heureux de voir monter (sur la gauche de la colline) l’astre solaire qui leur réchauffe le cœur, les animaux sont heureux. Puis ils se réfugient dans une grotte pour échapper au froid sitôt que les nuages le cachent et laissent tomber la pluie. Alors, tout devient gris, dedans, dehors. Puis le soleil réapparait.

Les heures passent, et c’est bientôt l’après-midi. Tout doucement, l’astre redescend dans le ciel de l’autre côté de la colline.

Il tombe, tombe… Il faut faire quelque chose. Ne le laissons pas tomber ! Les animaux appellent : Brille encore soleil d’or ! et, tour à tour, tentent de stopper sa chute. Les oiseaux avec un lasso de brindilles, le singe avec un long bambou, et puis les écureuils, le buffle, le panda, le kangourou, le chat, … chacun y va de sa méthode. Et chaque fois « En vain » ! Alors, dans un monde plat, devenu gris de nouveau, petites et grosses pattes creusent pour retrouver le soleil. Mais ils y trouvent le … sommeil ! Le lendemain matin, le coq s ‘aperçoit le premier du retour du soleil et tous les animaux tournent leur regard vers l’horizon persuadés qu’ils ont réussi à faire réapparaître l’astre lumineux !

Le déplacement visible du soleil autour de la terre est longtemps resté mystérieux pour les observateurs. Les diverses mythologies y ont apporté chacune leur réponse. Généralement un char solaire tiré par de vaillants chevaux ! Dans cette histoire le soleil est peut-être là juste pour satisfaire au bonheur des animaux ?

Ce que l’on pourrait prendre pour des représentations naïves d’animaux sont inspirés dans leurs formes et leurs couleurs d’objets chinois laqués. De même, les habits et attitudes des animaux rappellent les figurines de la tradition folklorique chinoise. Une histoire pleine de tendresse, faite de moments d’un bonheur simple, lumineux et doré et d’autres remplis de tristesse et d’inquiétude. Comme le quotidien de la vie ! Pour nous, un joli voyage exotique en littérature.

Cet album a été récompensé par le prix international Little Hakka à Shenzhen (Chine) en 2018.

«  ZHU Chengliang, né à Shanghai en 1948, a passé son enfance à Suzhou. Il entre à l’école d’art de Nanjing et se spécialise dans la peinture à l’huile. Créateur de livres pour enfants depuis 1984, il compare son travail d’illustrateur à celle d’un metteur en scène. Casting, décors, costumes et accessoires : rien n’est laissé au hasard, pour que les personnages, forts de leur émotion contenue, prennent vie. ZHU Chengliang vit en Chine. »