Coup de cœur pour Grand chat, petit chat d’Elisha Cooper par Anouk Gouzerh

Coup de cœur pour Grand chat, petit chat d’Elisha Cooper par Anouk Gouzerh

 

La lecture de Grand chat, petit chat donne la sensation d’entrer dans un film du cinéaste japonais Ozu, un univers du quotidien, une observation du passage du temps mélancolique et sobre. Des questions denses abordées par des traits d’encre et un décor épurés qui rappellent de même l’esthétique japonaise, une poésie simple mais riche et émouvante.

L’histoire commence comme un conte : “il était une fois” un grand chat blanc qui voit sa vie changée par l’arrivée d’un petit chat noir. Le chat blanc élève le petit chat qui grandit tandis que son compagnon vieillit. Un jour, grand chat meurt, et le chat noir se retrouve seul. Mais bientôt, un petit chat blanc fait son entrée…

Seule la mort est accompagnée d’un terme émotionnel : “et ce fut très dur”… mais la sensibilité de ce récit et des questions abordées (transmission, affection, perte…) s’exprime à travers la répétition et les changements dans le quotidien. Des variations éloquentes marquent le temps qui passe : les photos qui s’ajoutent sur le frigo, les tailles des chats, le noir et le blanc qui s’inversent. D’autres signifient le retour familier, la vie qui suit son cours quotidien : les postures qui ne changent que légèrement, un même plaid sur le canapé… peut-être aussi un cycle, avec l’arrivée d’un petit chat blanc après la disparition du grand.

Le travail du rythme est essentiel dans cet album : les doubles pages se font écho, de part et d’autre de l’événement central, la mort du premier chat blanc, sur une page qui se distingue par un fond en lavis gris. La solitude puis la rencontre, les actions quotidiennes sont reprises avec les deux couples de chats. Le récit est magnifiquement ponctué en trois points par une illustration sur double page des deux chats enlacés dans leur sommeil, sur un fond de lavis jaune tendre. Un petit chat noir et un grand chat blanc, un chat blanc et un chat noir adultes, un grand chat noir et un petit chat blanc… une progression du temps, délicatement figurée.

Grand chat, petit chat d’Elisha Cooper, éditions Le Genévrier, 2017