Les expositions 2018

Les expositions 2018

 

Tout un Louvre

Un livre, une exposition

Exposition d’Antonin Louchard et Katy Couprie

À l’église St-Étienne, à Beaugency du 14 mars au 18 avril 2018.

Vernissage le mercredi 28 mars à 18h en présence d’Antonin Louchard. 

Le musée n’est pas seulement le lieu de la conservation et de l’inventaire des oeuvres d’art. C’est aussi celui de la diversité des représentations du monde.

A ce titre, c’est un formidable imagier potentiel. Le Louvre étant une sorte de “Monde ” en lui-même, nous proposons aujourd’hui, par le truchement d’une succession d’images de le mettre en scène à la façon du livre “Tout un monde”.

Notre intention est d’offrir aux enfants, et à tout un chacun, à travers “Tout un Louvre”, une promenade ludique dans les collections et dans les salles du Musée. Nous souhaitons saisir et faire partager dans ce livre l’expérience de la “visite” avec tout ce qu’elle contient de jubilation, de curiosité et d’aventure.

Au bénéfice de rapprochements inédits avec des images contemporaines, le “tutoiement” des oeuvres offre de les retrouver – et de les reconnaître – dans un rapport très vivant au monde d’aujourd’hui.

A la découverte de ce livre, le Centre de Créations pour l’Enfance de Tinqueux nous a proposé le projet d’une exposition qui en serait le prolongement ludique.

Aux images originales du livre, publié en 2005 et régulièrement réédité depuis, sont naturellement venues s’ajouter de nouvelles créations, installations et projections multi-média, qui sont le fruit d’un même esprit d’investissement du musée, de ses collections autant que du lieu.

Il s’agit cette fois de rejouer dans l’espace et le temps d’une série de petits films d’animation, les déambulations d’un personnage récurrent du livre, le Lapin bleu, qui met en scène “l’expérience de la visite”, avec tout ce qu’elle contient de fantasmes et d’entreprises impossibles. L’installation se compose de la projection vidéo et de ses spectateurs,qui sont des momies géantes d’animaux, reprenant les momies de chat du Louvre, en les associant à d’autres plus contemporaines.

Les films sont réalisés à partir d’images photographiques animées, associées à une déambulation sonore au Louvre “recomposée”. Les momies sont sonorisées avec des ronronnements de chats, toutes créations sonores réalisées avec la complicité de Hubert Michel, du studio Césaré à Reims. 

Antonin Louchard et Katy Couprie.

 

 

Coupé/  Collé !

Une exposition interactive pour les enfants dès quatre ans à partir des livres et collages de Claire Cantais.

À la médiathèque La Pleiade à Beaugency, du 4 au 18 avril. 

L’exposition propose une plongée dans le monde de Claire Cantais, auteure et illustratrice, une exposition dont vous êtes le héros. Avec des moyens très simples, un crayon, une paire de ciseaux, de la colle et quelques feuilles de papier de couleur, ses livres abordent des thèmes aussi importants que le sexisme dans On est pas des poupées, On n’est pas des super-héros, l’uniformisation de la société avec Parfaiteville ou encore les chefs d’oeuvre de l’art avec Victorine.

A partir de planches originales, d’installations à expérimenter, le visiteur est invité à voir, imaginer, s’amuser, réfléchir et créer son propre univers. L’humour, du gag aux assemblages subtils, amène chacun à s’interroger sur les conformismes. Les histoires, toujours rigolotes, soulignent les contraintes de la société et accompagnent les enfants dans la longue constitution de leur identité. Le principe est toujours le même : illustrer des idées fortes et parfois complexes avec des images simples et percutantes.

Spécialement pour cette exposition, Claire Cantais a assemblé de petites boites, univers poétiques parfois inquiétants jouant sur l’incongruité et les changements d’échelle, incitation pour chacun à s’inventer ses histoires. Plus loin, des pièces en bois d’un puzzle géant offrent aux enfants la possibilité de construire leur propre ville rêvée, un peu comme Claire Cantais a conçu son livre Parfaiteville à partir d’éléments accumulés.

Enfin, une cabane ludique au sol en fourrure rose et décorée avec les personnages de la trilogie Raoul la Terreur – Je m’appelle pas Bernard – Rosalie aime le rose, abrite un coin lecture avec tous les ouvrages de Claire Cantais.

 

 

Les coulisses du livre jeunesse de Gilles Bachelet

À la médiathèque Philippe Barbeau du 27 mars au 21 avril 2018. 

Rencontre avec l’artiste sur le lieu de l’exposition le jeudi 12 avril à 17h30. 

Gilles Bachelet orchestre avec une cohorte d’animaux  (lapins, autruches, éléphants ou escargots…) un détournement burlesque dans des albums truffés de références historiques, littéraires ou artistiques. Le prosaïque se retrouve à la place du “noble”, le plus insignifiant est illustré avec le plus grand sérieux. Le lecteur peut se laisser prendre au jeu de la parodie, ou simplement se laisser errer dans la multitude de détails qui parsèment le monde de Bachelet.

Il exposera à la médiathèque Philippe Barbeau de Saint-Laurent-Nouan des tirages numériques de l’album Les coulisses du livre jeunesse publié aux éditions du Poisson soluble. Cet album visite le monde de l’édition jeunesse à travers quelques scènes très drôles. On se plait à reconnaitre des personnages d’autres auteurs/illustrateurs pour la jeunesse.

 

 

Presque toute la vérité sur les lutins de Clothilde Delacroix

À la médiathèque de Mont-prés-Chambord du 1au 20 avril.

Clothilde Delacroix maîtrise la technique du dessin, pour ses illustrations comme pour son blog plein d’humour. Elle prend en compte le réel, son sérieux, voire sa pesanteur, pour mieux le déjouer, et en parler avec avec dérision, burlesque. On rit dans ses albums du cocasse et du ridicule du réel (Le Chien-chien à sa mémère), de la fantaisie du quotidien (Lolotte, où l’imagination des personnages transforme le réel), ou du décalage absurde ( Presque toute la vérité sur les lutins).

Elle exposera les originaux de Presque toute la vérité sur les lutins à la médiathèque de Mont-prés-Chambord. Clothilde Delacroix nous propose de mieux découvrir les lutins à travers quelques chapitres portant sur leurs caractéristiques principales : la petite taille, les habits rouge et vert, la barbe, les oreilles pointues, etc.

 

 

Miss Ming, originaux de Valérie Dumas et Jean-Pierre Blanpain

Au passage Pellieux, à Beaugency du 4 au 22 avril

Valérie Dumas est peintre et illustratrice. Loin du minimalisme et du dépouillement, elle crée à l’aquarelle ou à l’huile fine accompagnées de feuilles d’or et d’argent, un univers  intensément coloré, sensuel et foisonnant. Miss Ming, aux éditions HongFei, marque son entrée dans l’écriture. Une histoire tendre de transmission où l’héritage le plus précieux tient dans le bonheur d’un rêve.

Ce projet original, illustré à quatre mains, entremêle les aquarelles colorées et miniaturistes de Valérie Dumas aux linogravures puissantes et expressives de Jean-Pierre Blanpain.

L’album est à découvrir en vidéo ici. 

 

 

Les Mystérieux Mystères insolubles

À la mairie de Baule du 3 au 19 avril

Entre 2012 et 2015, le service Patrimoine et Inventaire de la Région Centre-Val de Loire et l’éditeur L’atelier du poisson soluble ont publié 7 albums d’une collection intitulée « Les Mystérieux Mystères insolubles » destinée à faire le connaître le patrimoine régional aux enfants.

La mairie de Baule installe l’exposition de planches originales dont celles de Julie Ricossé, illustratrice invitée.

 

Le lapin des neiges et fox garden de Princess Camcam

À la médiathèque de Saran du 10 avril au 2 mai

Rencontre avec l’artiste sur le lieu de l’exposition le samedi 14 avril à  15h30. 

Elle a publié une trentaine de livres pour enfants. Son univers est délicat, laissant place à la curiosité du lecteur qui évolue dans des décors riches et très travaillés, où la nature a souvent une grande place. Dans Suivez le guide, une ribambelle de rabats dissimule des trésors dans les pages du livre. Le lapin des neiges et Fox’garden sont des albums sans texte, les illustrations sont finement réalisées en papier découpé.

 

 

Quand il pleut, de Junko Nakamura,

À l’agence du Crédit Mutuel à Beaugency, du 27 mars au 14 avril

Née à Tokyo, elle est actuellement plasticienne à Paris.

Elle pratique le dessin, la photographie, la gravure. Ses albums, par le texte et l’image, voire l’illustration seule dans La Visite, allient simplicité et poésie. Elle recréé des instants de vie,  comme un matin ensoleillé ou un jour de pluie, avec concision et sensibilité, par un grand sens des couleurs et du cadrage.

Quand il pleut raconte le temps d’une averse. Dans cet album, tout concourt à convoquer les émotions, les sensations avec simplicité et intensité. La succession de doubles-pages est propice à la rêverie, à la lenteur et à l’éveil des sens. Le lecteur, en parcourant les illustrations, peut lui-même vivre les expériences du personnage.

 

D’autres expositions sont prévues, en cours d’élaboration.