Les romans du prix Jacques Asklund 2019

Les romans du prix Jacques Asklund 2019

Le prix Jacques Asklund , doté par la ville de Beaugency, récompense chaque année un.e auteur.e dont le livre est primé par des élèves des classes de CM/6e, au sein d’une pré-sélection constituée de quatre titres . Les quatre livres, très différents, explorent des univers singuliers .

Les filles de la pluie, Jérôme Leroy, éditions Mini Syros.

Depuis quelques temps, Malika rêve de soleil, de plage, de mer, alors qu’elle n’a jamais eu l’occasion d’évoluer dans cet environnement. Elle vit dans un pays où il pleut depuis des siècles. Il y pleuvait déjà avant le grand bouleversement ! Un pays où s’exerce la surveillance anonyme, où la Milice peut vous envoyer, bourré de calmants, dans un Jardin Clinique d’où on ne revient jamais. Accompagnée de son amie Chloé, Malika se rend régulièrement chez sa grand-mère, dans le vieux quartier où des indices donnent à penser qu’un autre monde existe. Sur un scénario un peu classique de récit de science fiction qui se déroule après le grand bouleversement, Jérôme Leroy donne à voir le questionnement, les inquiétudes des deux amies qui finiront par découvrir la vérité. Un scénario qu’on aurait envie de voir porté à l’écran.

Le mot d’Abel , Véronique Petit, éditions Rageot

Le mot d’Abel est le roman le plus récent de Véronique Petit. Dans cette histoire, vers 12 ans, les enfants ont la révélation d’un mot, de leur mot, celui qui va influencer leur avenir et qu’ils doivent tenir secret. Abel a dépassé 13 ans et ne connaît toujours pas son mot, ce qui l’inquiète fortement. Au delà de l’intrigue, où il est question d’enquêter sur une coupable révélation de mot au collège, on est témoin des rapports d’Abel avec sa famille, des échanges avec ses copains, une importante réflexion s’engage sur le déterminisme, ou sur la façon d’y échapper …

Alexandre, l’intrépide Dumas. Bertrand Puard, éditions Hachette roman

Ce roman est le premier d’une série qui propose d’explorer l’enfance de quelques uns des plus grands romanciers. Dans ces histoires, de véritables faits historiques cohabitent avec des intrigues imaginées par l’auteur.

C’est donc l’enfance d’Alexandre Dumas, qui écrivait déjà alors qu’il était collégien …

Dans le roman de Bertrand Puard, on est en mars 1814, Alexandre a 12 ans. Les cosaques vont envahir la ville de Villers-Cotteret. Avant d’ aller avec tout le monde se réfugier dans une carrière à la sortie de la ville, Alexandre va chercher son amie Aglaé, vendeuse dans le magasin de mode des sœurs Rigolot (qui refusent de quitter leur demeure).

Les cosaques sont passés, la population revient en ville. Au retour de la carrière les jeunes gens se rendent chez les patronnes d’Aglaé, une mauvaise surprise les y attend.

Et à partir de là, pour mener leur enquête, Alexandre et Aglaé, dont il est très amoureux, vont rencontrer des personnages surprenants dans des lieux inconnus … Un roman d’aventure plein de rebondissements.

Le grand livre de l’horreur, dans la demeure de Dr Jekyll. N.M.Zimmermann, éditions Albin Michel jeunesse.

Ce roman propose un petit voyage dans l’univers des horreurs. Dans cet épisode, Virgile et Lili sont téléportés dans la demeure du Dr Jekyll où l’effrayant M. Hyde les prend en chasse. Comment retrouver le monde réel quand le Maliseur, aux pouvoirs maléfiques les en empêche ? Une histoire pleine de suspense, qui donne le frisson ! Recommandé à tous ceux qui aiment jouer avec la peur …

Quatre titres, quatre auteurs, quatre atmosphères, quatre intrigues …

Le gagnant est… ? Son nom sera divulgué au moment de l’inauguration du salon vendredi 29 mars à 18h30, en présence du lauréat.