Prix Beaugency 2015

Prix Beaugency 2015

Comme tous les ans, Le Salon décerne le prix Beaugency. Cette année pour les 30 ans du Salon, penchons nous sur son histoire.

Crée en 1987 il récompensait “le livre le plus drôle de l’année”, reconnu pour la qualité de son humour. Le premier livre primé a été : Victor HUGO s’est égaré de Philippe DUMAS. Ce prix avait la particularité d’être décerné par un collège paritaires d’écoliers et d’adultes, la délibération se faisait avec des délégués des classes, des élus et des personnalités.

Il évoluera au fil du temps pour devenir le prix de la meilleure intrigue en 2008 où sera primé Angélique boxe de Richard Couaillet.

Actuellement, une présélection de 5 titres est proposée par la médiathèque, en collaboration avec d’autres médiateurs.

Pour faire connaitre aux enfants les livres présélectionnés pour ce prix, Val de Lire et la médiathèque proposent aux classes de CM1,CM2, 6ème, 5ème des lectures à haute voix d’extraits de chacun de ces textes. Les enfants lisent les livres et votent par classe pour leur titre préféré.

La remise du prix Beaugency se fait lors de l’inauguration du salon (vendredi à 18h) L’auteur lauréat est présent, pour rencontrer ses lecteurs et signer des dédicaces.

Cette année, une nouvelle page se tourne, le prix Beaugency change de nom et devient le prix Jacques Asklund.
Dans les années 80, M. Asklund était conseiller municipal à Beaugency au moment où se créait l’un des premiers salons du livre de jeunesse. Il conçut alors l’idée d’un Prix du « livre le plus drôle ».

En 2012 il nous a quittés, en hommage à cette personnalité marquante de la ville, son nom a été donné au prix qu’il a créé. Donc cette année le prix Beaugency est devenu le prix Jacques Asklund.

Le livre inaugurant ce prix est Banzaï Sakura de Véronique Delamarre Bellégo, l’histoire d’une japonaise qui arrive en France, une histoire trépidante contre le racisme ordinaire vécu pour certains à l’école.

Banzai Sakura
Véronique Delamarre Bellégo , auteur de livres pour la jeunesse